Les 8 ados qui avaient restitué une grosse somme d’argent, retrouvée par hasard dans un train, ont été récompensés par leur ville d’origine

Les 8 ados qui avaient restitué une grosse somme d’argent, retrouvée par hasard dans un train, ont été récompensés par leur ville d’origine.

Souvenez-vous, leur histoire avait fait le tour de la toile l’an dernier. Huit adolescents, qui avaient retrouvé 4 000 euros dans un RER, s’étaient distingués par leur civisme et leur honnêteté en restituant l’argent à des policiers.

Ils avaient trouvé 4 000 euros dans le RER, et… ont rapporté l’argent à la police ! Des ados mis à l’honneur dans les Hauts-de-Seine > https://t.co/F2Vgn9Ma0o

— Le Parisien (@le_Parisien) 19 juin 2019

Les faits s’étaient déroulés à bord du RER A, au cours d’un trajet qui menait la joyeuse bande vers la base de loisirs de Cergy-Pontoise (Val d’Oise).

Alors qu’ils s’amusaient avec un ballon dans la rame, ces derniers avaient eu la surprise de trouver un sac plastique, rempli de liasses de billets de 10 et 20 euros. Égaré sous une banquette, celui-ci contenait la modique somme de… 4 000 euros.

Le maire de Suresnes salue « l’honnêteté, la maturité et le grand sens des responsabilités » des adolescents
Après avoir hésité dans un premier temps – mais qui ne l’aurait pas fait ? -, les jeunes ados avaient finalement pris la sage décision de remettre le sac à une patrouille de policiers présente en gare de Cergy.

Bien leur en a pris !

Près d’un an après leur trouvaille peu banale, ces lycéens – qui passent actuellement leur baccalauréat – ont été mis à l’honneur par la municipalité de Suresnes, d’où ils sont originaires.

Lors d’une cérémonie organisée à la mairie en présence de leurs familles, Bilal, Bruno, Dany, Marveen, Mattéo, Samy, Walid et Yanis – tous résidants du quartier de la Cité-jardins – ont ainsi reçu des mains du maire (LR) Christian Dupuy, la médaille de la ville.

Le premier édile a profité de cette occasion pour saluer « l’honnêteté, la maturité et le grand sens des responsabilités » dont ont su faire preuve ces « héros » du quotidien, soulignant « l’éducation » et le « civisme inculqué par (leurs) parents ».

« Au final, vous n’avez pas cédé à cette opportunité malsaine », a pour sa part commenté Alain Printemps (Président de l’association nationale des membres de l’Ordre national du mérite), qui a remis aux adolescents une lettre de félicitations.

Une reconnaissance amplement méritée !

Share