À neuf mois des élections municipales, un sondage donne chacun des trois prétendants de LaREM à la mairie de Paris

À neuf mois des élections municipales, un sondage donne chacun des trois prétendants de LaREM à la mairie de Paris, gagnant devant la maire sortante Anne Hidalgo.

La République en Marche arrive en tête des intentions de vote aux municipales à Paris, avec 1 à 4 points d’avance sur une liste conduite par Anne Hidalgo, et Edouard Philippe est le plus cité pour diriger la ville, selon un sondage BVA publié par l’AFP ce jeudi.

La liste LaREM alliée au MoDem recueille 25% d’intentions de vote si le scrutin avait lieu dimanche, qu’elle soit conduite par l’ancien ministre Benjamin Griveaux ou le député Cédric Villani, et 22% avec Mounir Mahjoubi à sa tête.

Anne Hidalgo seconde dans chaque cas

En face, la liste de gauche de la maire sortante Anne Hidalgo soutenue par le PS, le PCF, Place publique et les écologistes recueille 21% dans tous les cas, selon cette enquête pour La Tribune, Orange, LCI et RTL. Du côté des outsiders, une liste Les Républicains conduite par Rachida Dati recueille 15 à 16% devant celle d’Europe Ecologie Les Verts à 13%.

Les listes La France insoumise, du Rassemblement national et d’Agir sont créditées d’environ 5% et celle de Gaspard Gantzer de 3%. 5% à 6% des personnes interrogées n’expriment pas d’intention de vote.

Interrogés sur qui serait « le meilleur maire » parmi les têtes de liste LaREM, les Parisiens citent en premier lieu Edouard Philippe (15%), devant Benjamin Griveaux (10%) et Cédric Villani (8%). Un sur quatre (24%) répond toutefois « aucune de ces personnalités » et 28% ne se prononcent pas.

La propreté principale préoccupation des Parisiens

Seules 42% des personnes interrogées se disent par ailleurs satisfaites de l’action d’Anne Hidalgo à la tête de la ville, contre 58% de « pas satisfaits ».

A la question : souhaitez-vous qu’Anne Hidalgo « soit toujours maire de Paris » après les municipales de 2020 ?, 37% répondent positivement, contre 63% qui souhaitent qu’elle ne le soit plus.

Les Parisiens placent enfin la propreté (52%) en tête des priorités pour améliorer la ville, devant la sécurité (38%) et la lutte contre la pollution (36%).

Enquête réalisée en ligne du 6 au 11 juin auprès de 1.294 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur 1,3 à 3 points.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, mais une indication du rapport de forces au jour de la réalisation du sondage.

Share