Le chauffeur donne une bonne leçon de vie

Faire de la place pour les personnes handicapées dans les bus et les trains publics est pour moi une question de bon sens. L’idée de leur refuser l’accès simplement parce qu’on est trop paresseux pour bouger est inadmissible.

Malheureusement, il semble que tout le monde ne soit pas de cet avis. Chaque jour, dans le monde entier, les personnes handicapées sont victimes de discrimination d’une manière ou d’une autre.

Après avoir entendu parler de ce qui est arrivé dans un autobus à François Le Berre qui se déplace en fauteuil roulant, j’ai été stupéfaite par la pure bêtise des personnes à bord. Quand j’ai appris ce que le chauffeur de bus a fait en réponse à ça toutefois, ma foi en cette petite chose appelée karma a été parfaitement restaurée…

Le Français François Le Berre est atteint de SP, une maladie neurologique qui attaque le système nerveux central avec le temps. La douleur intense l’a laissé en fauteuil roulant, mais il fait de son mieux pour s’adapter à une nouvelle vie en tant que personne handicapée dans la ville de Paris.

Un jour, alors que François devait prendre le bus, une scène que toute personne handicapée aurait pu qualifier de « scénario cauchemardesque » s’est produite. Les passagers de l’autobus ont refusé de lui faire de la place, ce qui fait que François ne pouvait pas monter à bord avec son fauteuil roulant et n’a donc n’allait pas pouvoir continuer son trajet.

La réaction du chauffeur de bus

Heureusement, le chauffeur de bus ne raisonnait pas de la même façon que ses passagers. Ayant remarqué que François s’était vu refuser l’accès au bus uniquement à cause de passagers ignorants, il était furieux.

« Stop. Tout le monde dehors « , c’est ce que le chauffeur du bus a ordonné, selon le message de François sur Facebook au sujet de l’incident.

Le chauffeur s’est ensuite assuré que tout le monde soit descendu de l’autobus pour que François puisse monter à bord. Il l’a fait pour leur apprendre à être bienveillants à l’égard de ceux moins fortunés qu’eux.

Pour bien faire comprendre son point, le conducteur a ensuite ordonné aux passagers « d’attendre le prochain bus », selon la publication de François. Il a ensuite poursuivi sa route.

Chauffeur réprimandé

Plusieurs médias se sont emparés de l’actualité peu de temps après que la publication de François ait commencé à circuler. Le chauffeur de bus s’est retrouvé dans une mauvaise position, car il avait enfreint les règles concernant les pratiques des chauffeurs de bus pendant son service. Heureusement, il a gardé son emploi.

La Régie Autonome des Transports Parisiens, qui gère les transports publics à Paris, avait eu vent de l’histoire et voulait retrouver le conducteur. En fin de compte, cependant, ils ont décidé de ne pas le punir parce qu’ils pensaient qu’il avait fait ce qui était moralement juste. Bonne manière de penser !

Parfois, les plus égocentriques d’entre nous ont besoin d’un rappel sur la manière de traiter les autres.

À mon avis, le monde a besoin de davantage de gens comme ce chauffeur d’autobus – assez courageux pour défendre une personne dans le besoin.

Partagez cet article pour inciter les autres à faire de même.

Share