Deux cousines de la Terre pourraient bien orbiter autour d’une étoile située à « seulement » douze années-lumière de notre système solaire

Situées autour de l’étoile Teegarden, ces planètes se trouveraient à une distance compatible avec la présence d’eau et des températures supportables.

Deux cousines de la Terre pourraient bien orbiter autour d’une étoile située à « seulement » douze années-lumière de notre système solaire.

Dans un article paru dans la revue Astronomy & Astrophysics, une équipe de scientifiques affirment avoir découvert deux planètes à la masse quasi-identique à celle de la Terre qui se trouveraient à une distance suffisante de leur étoile pour abriter la vie.

Autour d’une étoile naine

Selon les chercheurs de l’université de Göttingen, en Allemagne, l’eau pourrait couler à la surface de ces planètes tandis que les températures resteraient largement supportables.

Autre indice favorable: l’étoile est âgée au minimum de huit milliards d’années, ce qui signifie que la vie a eu le temps de se développer sur ces planètes d’un âge similaire.

« Les deux planètes ressemblent aux planètes rocheuses de l’intérieure de notre système solaire », affirme Mathias Zechmeister, membre de l’Institut d’Astrophysique de l’Université de Göttingen.

Cette découverte est d’autant plus remarquable qu’elle a été réalisée autour d’une toute petite étoile. Avorton stellaire, Teegarden est une naine ultra-froide qui n’atteint que 9% de la masse de notre Soleil et brille environ 10 fois moins que lui.

Environ 1,1 fois la masse de la Terre

Pendant trois ans, l’instrument CARMENES de l’observatoire espagnol de Camar Alto a donc observé cette étoile afin de déceler les secousses et les irrégularités provoquées par la présence de planètes en orbite.

Plus de 200 mesures ont permis d’établir que chacun de ces astres aurait une masse équivalente à 1,1 fois celle de la Terre. L’une de ces planètes orbiterait en seulement 4,9 jours terrestres tandis que l’autre aurait une orbite de 11,4 jours.

Par ailleurs, les scientifiques ont constaté que l’étoile Teegarden semblait stable et ne présentait pas de signes de grandes éruptions solaires ou d’autres phénomènes violents qui pourraient menacer la vie.

Share