Dans interview de Brigitte Macron diffusée jeudi soir sur la radio RTL

« Parfois quand on est très naturel, on peut blesser, et il l’a réalisé a posteriori », a déclaré Brigitte Macron, à propos du président de la République.

« Je traverse la rue et je vous trouve un emploi », « les fainéants », « ceux qui ne sont rien »… Dans interview de Brigitte Macron diffusée jeudi soir sur la radio RTL, l’épouse du président de la République revient sur les « petites phrases » polémiques lâchées à plusieurs reprises par Emmanuel Macron depuis le début de son quinquennat.

« Je ne l’ai pas recadré, mais je lui ai expliqué certaines choses » a déclaré la Première dame. « On ne se rend pas toujours compte du mal que l’on peut faire » a-t-elle déclaré.

Ces erreurs de langage sont survenues, d’après Brigitte Macron, parce qu’Emmanuel Macron « pensait qu’il fallait être très naturel, et parfois quand on est très naturel, on peut blesser, et il l’a réalisé a posteriori ».

« On n’est pas toujours maître de ses mots »

Elle revient ensuite sur la phrase « Je traverse la rue et je vous trouve un emploi », que le président de la République avait lancée à un horticulteur en septembre 2018, alors que ce dernier avait des difficultés à trouver un travail. « Sur le moment, il ne s’est pas rendu compte », assure Brigitte Macron, « après il lui a parlé, mais bien évidemment la phrase est sortie ».

« On n’est pas toujours maître de ses mots », martèle Brigitte Macron, qui explique que le Président doit parfois lui dire également quels propos elle peut tenir ou non: « il me dit ‘ça tu ne peux pas dire, ça tu ne peux pas faire’, on est sans arrêt en train de se réajuster ».

Elle fait également remarquer au passage que le président de la République a fait attention à ne plus faire ces erreurs, et que ces petites phrases « il n’y en a plus ».

Share