Le joueur de la Juventus réfute les accusations qui le visent

La procédure judiciaire, portant sur des faits vieux de dix ans, a traîné en longueur depuis le dépôt de la plainte qui vise le joueur, en septembre dernier.

Le footballeur portugais Cristiano Ronaldo, accusé de viol aux États-Unis, a reçu en mains propres son assignation à comparaître, selon des documents déposés vendredi par ses avocats devant un tribunal fédéral du Nevada.

Le quintuple Ballon d’Or fait l’objet d’une enquête pour le viol d’une jeune Américaine il y a dix ans. Kathryn Mayorga, aujourd’hui âgée de 35 ans, affirme que le Portugais a abusé d’elle le 13 juin 2009 dans sa chambre d’hôtel de Las Vegas, alors qu’elle avait refusé ses avances et se protégeait le sexe de ses mains.

Des accusations que réfute l’actuel joueur de la Juventus Turin. La procédure judiciaire a traîné en longueur depuis le dépôt de la plainte en septembre dernier.

La procédure suit son cours

D’après plusieurs médias, les avocats américains de Kathryn Mayorga ont eu beaucoup de difficultés à remettre en mains propres à Cristiano Ronaldo son assignation à comparaître devant un tribunal de Las Vegas, comme la loi du Nevada le demande.

Selon des documents déposés vendredi par ses avocats devant la justice américaine, le joueur de 34 ans a désormais reçu son assignation, ce qui permettra à la procédure de poursuivre son cours.

La police de Las Vegas avait adressé en janvier une requête aux autorités italiennes pour obtenir un échantillon d’ADN de Cristiano Ronaldo, une mesure habituelle dans un tel cas de figure. La Juventus Turin avait indiqué en mars que sa tournée d’été se déroulerait cette année en Asie, et non plus aux États-Unis comme lors des dernières saisons.

Share